Calendrier

« Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930 

Yurani

YuraniBlog de l'auteur Yurani Andergan et de son actualité

Blog

Catégories

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

Les Veilleurs (Frédéric Vasseur)

Par Yurani :: 09/07/2010 à 23:49 :: Littérature


Quoique habituellement peu porté sur la lecture de nouvelles, je viens de lire, pratiquement d'une traite, un recueil de nouvelles, Les Veilleurs, signé Frédéric Vasseur, publié aux Éditions Laura Mare, appartenant au genre Fantastique.

Il s'agit d'un auteur que je côtoie par internet et forum interposés depuis quelques mois et que j'ai eu le plaisir de rencontrer récemment. Outre le fait d'être quelqu'un de très agréable, Frédéric Vasseur possède un vrai talent de conteur. Les 16 nouvelles des Veilleurs sont des régals. Style direct et sans embonpoint, phrases à la fois simples et percutantes, histoires atypiques et à la chute toujours à contre-pied. Certains trouveront qu'il y a une certaine empreinte autour du thème de la mort, de fins tragiques et inattendues plus exactement, pondérée par la présence récurrente d'êtres faisant fonction d'humains ou d'avatars, agissant comme des veilleurs – d'où le titre de l'une des nouvelles et celui de l'ouvrage dans son ensemble – ou des anges gardiens. Mais la force particulière des recueils de nouvelles de qualité est d'offrir une lecture et une emprise différentes selon le rythme avec lequel on l'aborde. Lues indépendamment et dans un laps propre, chacune éclatera comme un instantané de la vie – et de sa fin, souvent –, prise au regard et à l'imagination du quotidien. Avalées de bouchée en bouchée, tel l'affamé auquel on offre une succession de mets qui, après l'avoir tout d'abord sustenté, lui révèlent ensuite son appétance gustative, les nouvelles s'enchaînent comme des plats de plus en plus subtils, pour laisser au final une satisfaction de festin délicat dans un restaurant sans tape-à-l'oeil ni recettes éculées, moment qui voudrait s'attarder davantage et l'on ne peut s'empecher d'en vouloir un peu au chef de nous signifier que tout a une fin. Mais nul doute qu'il ne va nous convier sous peu à revenir pour un rendez-vous encore plus savoureux.

En dépit de cette impression d'ensemble, portée par le rythme, certaines nouvelles m'ont pris davantage que d'autres. Magie des mots, des enchaînements, de l'inattendu... de mes propres accointances. J'ai notamment beaucoup aimé Icicébien, l'histoire-saynète d'un village habités par "ceux de par ici" et "ceux de par là". Ainsi que Belle Étoile, un rêve presque éveillé de l'histoire et du futur de notre petite planète présomptueuse. Quant à Svetlana...

En conclusion, sautez sur Les Veilleurs de Frédéric Vasseur. Faites-leur un sort en les dévorant sans vergogne. Le goût qu'ils vous laisseront vous suivra longtemps. 

Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://yuraniandergan.zeblog.com/trackback.php?e_id=438271

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
Yurani Andergan - Blog créé avec ZeBlog