Calendrier

« Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930 

Yurani

YuraniBlog de l'auteur Yurani Andergan et de son actualité

Blog

Catégories

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

Le prix des livres en littérature

Par Yurani :: 03/05/2010 à 18:49 :: Edition
Je ne vais pas me faire que des amis en le clamant haut et fort, mais le prix des livres est bien souvent trop élevé. Cela est évidemment un argument en bonne part subjectif et relatif, mais tout de même ! Si le grand public lit de moins en moins, cela s'explique par la conjonction de multiples facteurs, dont notamment le développement de nouvelles pratiques et centres d'intérêt culturels, tels que la télévision, le multimédia, les jeux vidéos, etc. Néanmoins, le prix de vente des livres joue également défavorablement.

Quiconque aime les livres ne peut pas ne pas l'avoir relevé. En dehors des collections de poche – et ce n'est d'ailleurs pas un hasard si celles-ci ont autant de succès – il devient impossible de trouver un ouvrage à moins de 15 € et la moyenne tourne désormais plutôt aux alentours de 20 €. Mais en outre, bien souvent (trop souvent) on est alors face à un livre indigent, de tout juste 200 ou 250 pages (y compris les pages de garde, sommaire, etc.), écrit en caractères bien gros et lâches et interlignes très espacés. Un livre qu'on va pouvoir avaler en trois heures, là où un film moyen de deux heures revient à 8 €.

Alors, bien entendu que la qualité d'un ouvrage ne se mesure ni à son prix ni à son poids, me dira-t-on. Certes pour quelques livres qui sortent du lot, mais la grande majorité ? Rien de plus navrant que de voir un lecteur saisir un exemplaire présent sur un rayon dans une librairie ou sur une table dans un salon, le sentir intéressé en le feuilletant, puis le voir le retourner et alors le reposer avec un froncement de sourcils au vu du prix. Et si, personnellement, j'achète si peu de nouveautés, de livres à leur sortie, c'est en bonne partie en raison de leur coût "disproportionné" et j'avoue n'avoir pas de vergogne à attendre leur parution en poche ou même les acquérir à prix cassés sur des sites discount ou dans des bouquineries.

Ma grille "personnelle" d'un juste tarif (avec de vraies pages de 36 lignes au moins et 1500 caractères et couverture en couleurs) :
- 100 pages : 8 €
- 200 pages : 12 €
- 500 pages : 16 €
- 750 pages : 20 €
- 1000 pages : 25 €

Mesdames et messieurs les éditeurs, si vous ne voulez pas que le marché du livre continue à s'enfoncer inexorablement (et je ne parle là pas des tendances actuelles quant aux contenus de plus en plus piètres), alors faites en sorte d'offrir des "produits" à un plus juste prix, à un tarif qui ne donne pas le sentiment au pauvre lecteur d'être pris pour un gogo... 

Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://yuraniandergan.zeblog.com/trackback.php?e_id=433258

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
Yurani Andergan - Blog créé avec ZeBlog